Ce professeur a enseigné à ses élèves une leçon puissante à propos de l’inégalité, avec une simple poubelle et quelques bouts de papier…

Tout d’abord, il a donné à chaque élève une feuille de papier. Puis, il nous a demandé de la froisser et d’en faire une boule…

a

Ensuite, il a pris la corbeille à papier, puis il l’a placée contre le mur, au centre de la pièce.

b

« Le but de l’exercice est très simple — vous représentez tous des citoyens du pays. Et chacun de ces citoyens a une seule chance de devenir riche, et de monter à la classe sociale supérieure. »

c

« Pour monter à la classe sociale du dessus, tout ce que vous avez à faire, c’est de jeter votre boule de papier dans la corbeille tout en restant assis à votre place. »

d

Évidemment, tous les élèves du dernier rang ont commencé à se plaindre. « C’est pas juste ! » En effet, ils arrivaient à peine à voir où se trouvait la corbeille, et ils étaient bien conscients que les élèves en face d’eux avaient un gros avantage sur eux.

e

Chacun a lancé sa boule, et — comme on pouvait s’y attendre — la plupart des élèves du premier rang ont réussi à mettre leur boule dans le panier (mais pas tous). Au dernier rang, seuls quelques élèves particulièrement adroits réussirent à atteindre la corbeille.

f

Le prof a rétabli le calme dans la classe, puis dit : « Plus vous étiez proches de cette corbeille, plus vous aviez de chances d’y parvenir. Voilà ce que c’est que le privilège social. Vous avez remarqué que les seules personnes qui se sont plaint de cette injustice se trouvaient dans le fond de la classe ? »

g

« D’un autre côté, les élèves du premier rang étaient moins susceptibles d’être conscients de leur chance, du privilège énorme qu’ils avaient. Tout ce qu’ils voyaient, c’était les cinq mètres qui les séparaient de leur objectif. »

h

« Votre devoir — en tant qu’élèves qui êtes en train de recevoir une éducation — c’est d’être conscients de votre privilège car vous êtes, tous, privilégiés. Vous devez utiliser ce privilège, appelé « l’éducation » pour faire de votre mieux pour accomplir de grandes choses, tout en défendant et en aidant ceux qui se trouvent dans les rangs derrière vous. »